Échec scolaire

Difficultés scolaires – Réagir à temps !

Le deuxième trimestre est souvent décisif

C’est souvent pour de nombreux élèves, un trimestre décisif tant en ce qui concerne leur passage en classe supérieure que leur orientation. Je vous conseille donc, en cas difficultés, de ne pas attendre le dernier moment car rien n’est encore joué !…
N’oubliez pas qu’il faut beaucoup moins de temps à un enfant pour « sortir » de ses difficultés qu’il n’en met à y entrer…
Par ailleurs, l’expérience montre que dans de très rares occasions, les difficultés scolaires interrogent de réels problèmes de compréhension, et le manque de travail relève bien plus d’un manque de motivation lui même fortement lié à des problèmes de stratégies ou de méthodologie !…
Il convient cependant de ne pas réduire leurs difficultés à leur seule responsabilité. En effet, le contexte relationnel et familial contribue, pour une large part, à la qualité des apprentissages de nos enfants. Les tensions familiales, qui ne sont pas toujours perceptibles, ou l’incompréhension des comportements parentaux, par les ados en particulier, en sont fréquemment à l’origine.

Les pistes de remédiation :

1-      Le Suivi Psychopédagogique

Il vise à remotiver l’enfant face à sa scolarité en lui donnant des éléments de réflexion pertinents qui ne le culpabilisent pas, mais aussi et surtout, des outils concrets pour mieux gérer son temps et ses apprentissages. Ces outils sont particulièrement accessibles et performants. De plus ils donnent des résultats rapides.

2-      La Guidance Parentale

Un temps pour les parents. L’objectif d’une Guidance Parentale est de proposer les changements nécessaires à la normalisation des rapports entre l’adulte et l’enfant. Recréer un équilibre familial plus harmonieux et envisager « autrement » l’éducation.

La Guidance Parentale permet aux parents d’acquérir des outils-clés concrets et efficaces dans la gestion des comportements inadaptés de leurs enfants et de comprendre entre autre la mécanique du Rituel Pervers®, principale sources des conflits parents/enfants.

Plus généralement, sont abordés tous les aspects de la relation Parents/Enfants d’un point de vue comportemental et de leurs répercussions sur les apprentissages, scolaires notamment.

3-      Le bilan psychopédagogique

Le bilan psychopédagogique tend à faire le point du niveau d’acquisition de l’enfant à un moment précis de sa scolarité. Il détermine ainsi avec précision les processus cognitifs et les stratégies mises en œuvre par l’enfant dans son acte d’apprentissage. Il s’adresse aux élèves du CP à la classe de 3ème.

La synthèse des informations sur le plan scolaire, social, familial et personnel est réalisée. Les difficultés spécifiques repérées au niveau des acquisitions sont alors mises en relation avec une problématique plus globale.

Compte tenu des observations annoncées dans les conclusions le thérapeute se positionne par rapport aux éventuelles questions de redoublement, passage anticipé ou d’orientation.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.